Accueil TutorielsGuide Pratique Créer des Jeux sous Android : Les Meilleurs Outils

Créer des Jeux sous Android : Les Meilleurs Outils

par Isaac

Le développement de jeux vidéo est assez délicat compte tenu de la quantité énorme de matériel disponible sur cette discipline complexe. Bien que le principal obstacle soit de choisir un environnement de développement à la fois accessible aux débutants et à un prix raisonnable, il y a encore beaucoup d’autres facteurs à prendre en compte qui pourraient constituer des obstacles insurmontables pour l’utilisateur moyen.

Pour se retrouver dans tout ce chaos, nous avons rassemblé cette liste de plusieurs outils de développement assisté pour différents niveaux d’utilisateur et avec plusieurs courbes d’apprentissage différentes.

C’est parti.

Pour les débutants: Stencyl, Construct 2 et Gamesalad


Grâce à la grande capacité de calcul de n’importe quel appareil mobile, il devient de plus en plus facile de développer des jeux dans des environnements assistés qui vous permettent de gérer l’architecture matérielle, la gestion de la mémoire et d’autres problèmes de programmation de bas niveau. depuis.

Les outils de démarrage pour les débutants doivent remplir ses deux critères :

  • éviter le besoin de coder manuellement autant que possible et
  • favoriser la génération de code à partir des actions effectuées dans une interface simplifiée

Stencyl est l’application reine de la conception assistée. Avec son système de tuiles et sa hiérarchie des éléments de jeu très clairs, vous pouvez créer toutes sortes de jeux 2D en faisant glisser des tuiles et en attribuant des propriétés à chaque élément – et sans pratiquement toucher votre clavier.

Pour publier votre projet sur Android, vous devez payer 199 dollars par an (environ 175 euros), ce qui, si vous le décomposez par mois, reste plutot bon marché. Dans cet article, nous expliquons comment faire vos premiers pas dans le programme.

Gamesalad est un autre classique dans ce créneau. Bien qu’à l’origine il était exclusivement pour la création de jeux sur Mac, il existe maintenant une version pour Windows qui vous permet également d’exporter vos projets vers Android.

L’abonnement le moins cher coûte 17 dollars par mois (pratiquement identique à Stencyl). Il est même plus facile à utiliser que Stencyl, bien que ses possibilités soient plutôt limitées. Si l’accessibilité est votre priorité numéro un, choisissez ce programme.

Pour les programmeurs plus expérimentés: Game Maker Studio 2 et Construct 2


Game Maker: Studio est la solution la plus complète avant de passer à l’étape supérieure : celle aux moteurs multifonctions professionnels.

Bien qu’au début, vous puissiez facilement vous familiariser avec le système d’événements ansi que la représentation et la manipulation visuelle des éléments du jeu, sa profondeur est ce qui fait son charme. Ce que l’on appelle le langage GML (Game Maker Language) vous permet de programmer manuellement et alternativement le système assisté et l’exhaustivité de son langage de script. Vous pouvez ainsi, petit à petit, élargir vos connaissances à mesure que vos jeux deviennent plus ambitieux.

En termes de prix, le module à exporter vers Android coûte 399 $, bien que ça sonne assez cher, il s’agit d’un paiement unique et donc une licence à vie. De plus, si vous aviez déjà la version précédente de Game Maker, cela ne vous coûtera que 239 $.

Construct 2 est un peu en dessous de Game Maker, mais il a suffisamment de mérites pour figurer dans cette liste. Ses hiérarchies d’événements permettent un niveau de profondeur plus élevé sans avoir à effectuer de programmation directe, et son environnement de glisser-déposer est plus affiné au niveau de la facilité d’utilisation.

Vous Aimerez aussi :   7 Astuces pour Organiser votre Projet sous Unity

La meilleure chose à propos de Construct, c’est son accessibilité. Pour un paiement unique de 100 $, vous pouvez accéder à l’environnement complet, y compris aux modules d’exportation Android. Certainement l’option la plus économique de cette liste.

Pour les experts: Unity et Unreal Engine 4


Peut-être les deux IDE les plus populaires aujourd’hui, et contrairement à la plupart des programmes ci-dessus, ils sont principalement axés sur le développement de jeux 3D.

Pour être à l’aise dans ces deux softs, une bonne notion de mathématiques, de géométrie et d’algorithmes, entre autres aptitudes sont fortement conseillées. Juste pour clarifier un point au niveau de la nomenclature: Unity et Unreal sont des moteurs, pas des environnements de développement assistés, bien qu’au fil des années, ils se soient transformés en une solution complète couvrant bien plus que la programmation et l’interprétation visuelle des informations saisies.

Unity 3D est entièrement gratuit jusqu’à ce que vous ayez un revenu de 100 000 $. À partir de ce moment-là, vous devrez payer un abonnement Pro à 125 dollars par mois, mais si vous gagnez des revenus à six chiffres, cela ne devrait en principe pas vous poser trop de problèmes.

Unity est peut-être l’environnement le plus populaire parmi les développeurs amateurs et professionnels. La documentation disponible sur le Web est illimitée, ainsi que des ressources gratuites à utiliser dans vos jeux.

Avec un peu d’effort, apprendre directement dans Unity est le meilleur moyen de trouver une solution complète pour votre projet de divertissement numérique, quel qu’il soit. Et son évolutivité signifie qu’une fois maîtrisée, vous pouvez également prendre en charge tout autre système de développement. Il existe de nombreux tutos de qualité sur Internet notamment sur la plate-forme tuto.com.

Unity dispose aussi d’un excellent store appelé l’unity store où vous pourrez trouver de nombreux assets dont je vous ai dressé un petit guide.

En ce qui concerne Unreal Engine 4, le modèle est un peu différent, car il est totalement gratuit jusqu’à 3 000 dollars par trimestre. Lorsque vous atteignez ce montant, vous devez contribuer à hauteur de 5% au revenu de vos jeux.

Ce moteur d’Epic Games est une véritable institution qui a été utilisée par de nombreux studios pour le développement de leurs PC et de leurs consoles. En fait, des jeux comme Street Fighter V, Gears of War IV et le remake à venir de Shenmue III et Final Fantasy VII l’utilisent.

En d’autres termes, ce moteur est au sommet de ce qui se fait aujourd’hui, par conséquent, il est beaucoup plus difficile à utiliser.


Voilà, ainsi prend fin ce petit guide. J’espère qu’il vous aura été utile et qu’il vous a permis de faire un choix sur l’outil dans lequel vous allez investir votre temps mais aussi votre argent. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans la section commentaires.

Source : https://blog.en.uptodown.com/best-tools-creating-android-video-games/

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER...

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site