Accueil TutorielsAstuces 3 Façons de créer de l’Herbe sur 3ds Max et autres Logiciels 3D

3 Façons de créer de l’Herbe sur 3ds Max et autres Logiciels 3D

par Isaac

Vous vous demandez comment réaliser de l’herbe dans 3ds Max? Dans cet article, je vais vous livrer 3 méthodes pour créer la pelouse de vos rêves. Ces 3 méthodes ont chacune leur avantages et leur inconvénients. Certaines sont faciles à mettre en place mais donnent peu d’options de personnalisation tandis que d’autres sont tout à fait l’exacte opposée.

Ces techniques sont orientées pour 3ds Max mais peuvent être adaptées pour la plupart des logiciels 3D. L’essentiel est de comprendre la méthode et vous pourrez l’appliquer facilement sur votre logiciel favori, fut-il Cinema 4D, Blender ou Maya.

Mais trêve de théories, attaquons le vif du sujet.

01. Créer de l’herbe à l’aide d’un plugin


Aujourd’hui, bon nombre de plugins existent pour générer à peu près n’importe quoi. Tout naturellement, il en existe quelques-un pour générer de l’herbe et qui sont de surcroît très faciles à prendre en main.

Le premier plugin qui me vient en tête est Itoo Forest Pack.

Forest Pack est un plug-in de scattering pour 3ds Max développé par Itoo Software. Il est conçu pour créer des environnements de végétation, allant d’une petite zone herbeuse à une forêt avec des milliers d’arbres, et principalement pour distribuer, modifier et customiser de manière aléatoire les propriétés de certains objets dans une scène.

Le plugin peut être utilisé avec Mental Ray, V-Ray et Corona, les objets proxy des trois moteurs de rendu sont pris en charge. Vous pouvez également utiliser le système d’instanciation natif de 3ds Max et le moteur de rendu scanline. Ce plugin est proposé en 2 versions : la version Lite gratuite et la version Pro, payante.

Il existe bien sûr d’autres plugins qui font le même job comme Grass generator, SuperGrass ou encore AutoGrass.

GrowFx est également un excellent plugin et une alternative à iToo Forest Pack. J’ai d’ailleurs publié un post sur ce sympathique plugin.

L’avantage de l’utilisation d’outils externes comme les plugins pour créer de l’herbe c’est vraiment la rapidité avec laquelle vous obtiendrez des résultats corrects voire très corrects avec des plugins tels que Forest Pack. Le potentiel de customisation est également assez poussée chez certains de ces plugins, permettant d’obtenir des résultats bluffants de réalisme.

Le désavantage, c’est que pour avoir accès à toute la palette d’outils avancés, il faut débourser.

02. Créer de l’herbe avec Vray Fur


La troisième méthode pour créer de l’herbe réaliste sous 3ds Max (et d’autres logiciels 3D supportant V-ray) est d’utiliser le Vray Fur. V-ray Fur est initialement un module de Vray servant à générer de la chevelure ou de la fourrure, mais peut également être utilisé pour générer de la verdure.

Ce qui est cool, c’est que vous avez beaucoup de contrôle sur pas mal de critères tels que la taille, la courbure, la variation de direction, la randomisation, la densité, etc. De plus, vous pouvez même utiliser des map personnalisées pour façonner et manipuler tous ces paramètres.

Vous Aimerez aussi :   Remettez de l'Ordre dans votre scène 3ds Max avec FilePathFinder

Archviz Camp a produit un très bon tutoriel là dessus, jetez-y un oeil :

03. Créer de l’herbe avec une Displacement Map


Méthode assez datée et pas forcément intuitive mais pour des raisons pédagogiques, nous allons quand même l’aborder.

L’idée ici est d’utiliser une displacement Map pour créer des brins d’herbe. Si vous ne savez pas ce qu’est une displacement map,  le « displacement mapping » est une technique similaire au bump mapping, normal mapping, et au parallax mapping, mais qui utilise, contrairement aux autres techniques, une texture (qui peut être procédurale) ou ce que l’on appelle une « height map » (texture créant du relief dans certains cas) qui modifiera la position géométrique des points de la surface à laquelle on applique cette « displacement map ».

Pour créer de l’herbe grâce à une displace map, suivez ces quelques étapes :

1) Créez un plan ou une surface qui deviendra plus tard l’herbe.
2) Appliquez une tile texture sur le canal diffus.
3) Appliquez un modificateur UVW planaire au plan ou à la surface que vous venez de créer.
4) Appliquez un modificateur de déplacement vray au-dessus de celui de l’UVW dans la pile de modificateurs.

– sous « paramenters » cochez « 2d mapping »

-sous « common params » sélectionnez une displacement pour votre herbe. C’est là l’étape la plus importante. Si votre map n’est pas bonne, vous n’obtiendrez jamais une herbe réaliste, quelle que soit la texture utilisée dans le canal diffuse. Il est possible d’otenir de bons résultats  en utilisant uniquement une carte procédurale « smoke » avec différentes nuances de vert, sans réellement utiliser de texture mais si vous n’avez pas de bonne displacement map sous la main, vous pouvez utiliser celle-ci.

-Dans la case « amount », tapez la hauteur à laquelle vous voudriez que votre map s’élève pour créer de l’herbe. Jouez avec les valeurs jusqu’à trouver la valeur qui vous satisfait.

-dans « 2d mapping », « resolution » tapez 1024 (si vous le laissez à 512, votre herbe ressemblera plus à des rochers qu’à de l’herbe).

Evermotion a publié un très bon tutoriel beaucoup plus complet sur ce sujet, que je vous invite à suivre :

Cette méthode est assez rigide et offre assez peu d’options de customisation mais a l’avantage de ne pas nécessiter d’outils externes (autres que V-ray bien sûr).


Voilà, vous connaissez maintenant 3 des meilleures méthodes pour générer de l’herbe 3D. Les 3 méthodes vous permettent d’obtenir des résultats très intéressants, le choix de l’une ou l’autre de ces méthodes dépendra surtout de vos affinités. La première reste tout de même la plus accessible pour un niveau débutant.

Si vous avez des questions, posez là dans la zone commentaires.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER...

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site