Accueil TutorielsAstuces 10 Astuces de Post-production sur Photoshop

10 Astuces de Post-production sur Photoshop

par Isaac

La post-production devrait être un atout dans l’arsenal de chaque artiste quand il s’agit de créer des scènes 3D de haut niveau.Utilisée correctement, la post-production peut considérablement accélérer votre flux de travail et amener vos rendus au niveau supérieur.

Ce tutoriel a été écrit pour vous donner quelques conseils sur la façon dont la post-production peut être utilisée comme un outil de pipeline. L’artiste CGI Dave Cox, spécialiste en automobile, vous présente ses 10 meilleurs conseils pour la post-production dans Photoshop.

C’est parti.

01. Utiliser les passes de rendu (Render Elements)


Pour moi, l’élément de rendu le plus important que vous pourriez avoir (hormis le rendu lui-même) est un ensemble de sélection de passes de rendu.

Ceux-ci peuvent avoir plusieurs noms: MultiMatte, WireColour, ObjectID, Render Masks ou Alpha par exemple. Quel que soit le nom, il est essentiel de vous aider à faire des sélections super rapides pour l’édition ou la création d’alphas.

[N.D.L.R : Pour en savoir plus sur les passes de rendu et leur fonction, consultez cet article.] 

02 Savoir par où commencer


Parfois, vous ne savez pas par où commencer lorsque vous importez votre rendu dans Photoshop et que vous vous apprêtez à  l’éditer. En ce qui concerne ma propre méthode de travail, je trouve extrêmement important de savoir ce que chaque passe de rendu gère individuellement.

Donc, après avoir empilé les passes, j’éteins chacun d’eux pour voir comment ils affectent l’image. Une fois que vous savez comment tout cela fonctionne, vous pouvez commencer à chercher des zones de l’image qui sont trop sombres, trop claires ou trop réfléchissantes, etc.

03. Mon image est-elle trop claire ou trop sombre?


Un moyen facile de voir si votre image a des zones où elle va au-delà de la plage acceptée de noir ou de blanc est d’utiliser un niveau d’ajustement des courbes.

En faisant glisser le point le plus bas sur l’histogramme vers la droite, vous verrez s’il y a des zones qui vont au-delà du blanc. Inversement, si vous faites glisser le point haut sur le graphique vers la gauche, vous verrez toutes les zones qui vont au-delà du noir. Si vous trouvez que votre image a certaines zones qui dépassent ces points de détourage, vous pourrez peut-être les sauver en ajoutant des calques de réglage à vos passes de rendu pour ramener les zones éclatées.

04. Éditez en petites étapes


Photoshop est un outil de précision, alors commencez avec de petites modifications à vos passes de rendu (éclairage, réfraction, spéculaire, réflexion).

Ensuite, passez aux corrections de couleur pour des zones spécifiques de l’image, puis passez aux ajustements généraux.

05. Mixez, ne vous contentez pas de masquer


Apprendre à utiliser l’outil Baguette et sélectionner des parties de votre image à l’aide de la passe WireColor pour créer des masques est très pratique, mais il suffit parfois de masquer vos calques de réglage.

Pour créer une image plus convaincante, ces masques doivent être intégrés. Pour ce faire, utilisez l’outil Pinceau noir ou l’outil Dégradé. Cela aidera vos ajustements à s’asseoir naturellement dans l’image.

06. « Peignez » les lumières


Les puristes ne vont pas aimer, mais parfois vous avez juste besoin de peindre les choses plutôt que de les rendre. Cela doit être fait subtilement, et vous devez user de superposition pour rendre le résultat convaincant.

J’aime l’éclairage volumétrique et je le peins souvent en une scène – à condition qu’il ait l’air correct. Dans cet exemple d’image, j’ai commencé avec la fenêtre la plus éloignée et j’ai travaillé vers la caméra. Cela m’a donné un contrôle total sur chaque ‘lumière’ au moment ou elle rentre dans la pièce.

L’image montre comment ces lumières volumétriques s’empilent; ce sont simplement des formes à plumes réglées sur Overlay à environ 20% d’opacité.

07. Séparez votre arrière-plan


Un problème commun que j’ai vu lorsque les artistes font un rendu de studio, c’est celui de rendre l’arrière-plan dans la scène. Bien que cela puisse fonctionner, la création de votre arrière-plan dans Photoshop est beaucoup plus rapide.

Utilisez votre WireColor ou Alpha pour masquer la voiture de l’arrière-plan. Vous pouvez ensuite utiliser votre éclairage ou des informations d’ombre pour affecter l’arrière-plan.

08 Faites ressortir vos textures


Un moyen de rendre vos textures plus vivantes est d’utiliser un filtre passe haut (High Pass). Créez un nouveau calque vide, puis appuyez sur [Alt] + [Ctrl] + [Maj] + [E] pour créer une copie aplatie de votre image actuelle.

Désaturez ce calque et définissez le mode de fusion sur Linear Light. Allez dans Filtre> Autre> Haut passage et utilisez un rayon bas. Basculez le rayon pour voir comment la modification des paramètres affecte votre image. Pour l’utiliser pleinement, masquez-le ou modifiez l’opacité. Enjoy!

09. Pourquoi vous devrez dupliquer certains passes de rendu


Réutiliser certaines passes peut améliorer le rendu. L’ajout de corrections de couleur vous permettra de modifier l’aspect de l’image mais cela ne changera pas vraiment le rendu lui-même.

Si vous avez empilé vos passes de rendu correctement, vous pouvez réutiliser ces passes en les dupliquant pour améliorer certaines zones.

10. les réglages globaux pour la fin



Laissez les ajustements qui affectent l’image entière pour la dernière étape.

Les calques de réglage doivent être en haut de la pile de calques pour affecter l’image entière. Utilisez ces derniers pour modifier la qualité globale de la lumière dans l’image.


Source : https://www.creativebloq.com/10-photoshop-post-production-tips-8134073

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER...

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site